You Freud Me jane – Five Sex Events


Pour le cinéphile averti (que je ne suis pas), « You freud me Jane » est une réplique du film d’Hitchcock « Pas de printemps pour Marnie». Pour le mélomane (que je pense être) c’est le nom d’un trio rock noise Nancéien dont « Five Sex Events » est le premier Ep.

Sorti vinyle, label havrais indé, pochette appliquée et discrétion qu’on imagine volontaire, You freud Me Jane fait partie des groupes à qui on ne la fait pas. Discret et préférant sans aucun doute qu’on les découvre à travers leur musique ces trois-là n’en sont pourtant pas à leurs premiers essais ! Bâti sur les cendres de groupes tels qu’Agostino, for My Hibrid ou encore Beeswax, You Freud me Jane continue une route dont les pavés ont été posés par eux-mêmes et rallume un noise rock dont la flamme n’a pourtant jamais cessé de faiblir.

Allumer, le mot est lâché et d’ailleurs si l’album porte le nom de « Five Sex Events » ce n’est pas non plus pour rien ! Ici il est question de naked ladies au regard mutin, de danse lascive et des titres tels que « Dry of me » ou des râles de petite mort tel que « Daï, Daï, Daï » semblent on ne peut plus explicite. Musicalement dans la veine de Jesus Lizard, le trio envoi du lourd, guitares bruyantes, basses profondes et batterie survoltée en marque de fabrique.

Empruntant leur nom à Hitch « cock », You Freud me Jane se veut-il un remède thérapeutique aux accros du Sexe ? Allez savoir et à vrai dire on s’en fou un peu ! C’est surtout trois tarzans survoltés qui persévèrent dans ce qu’ils aiment un rock bruyant et boosté aux testostérones !

O.

Electrophone Blog