Chronique : Selah Sue – Premier Album

Selah Sue : Premier Album – Because Music (Sorti le 07 Mars 2011)

Il y a parfois des albums qui vous donne envie d’en parler, le premier opus de Selah Sue en est un.

Agée d’à peine 21 ans, la jeune Belge signe sur son « premier album » un subtile mélange métissé regroupant douze pépites funk (Black part love, Crazy Sufferin’ style), soul (This world), hip hop (Peace of mind) et folk (Mommy)

Brisant les frontières d’un univers où les divas du genre sont ses idoles et se nomment Eryka Badu et Lauryn Hill, la stupéfaction face à la maturité et à l’assurance des productions de la jeune artiste ne cessera de s’amplifier au fur est à mesure que le disque avance.

Mis en lumière avec le hit « Raggamuffin » (assez loin d’être le meilleur titre de l’album), une production ni trop pompeuse, ni trop simpliste, un songwriting soul ragga funk assuré et assumé et le tout accompagné d’une voix « black », voici donc la recette miracle d’un des albums les plus intéressant de ce début d’année.

Artiste à suivre assurément !

O.

Electrophone Blog

1 comment for “Chronique : Selah Sue – Premier Album

  1. Anonymous
    mars 1, 2011 at 5:16

    Content que tu te lances enfin dans les chroniques. Encore encore
    GCTMT

Comments are closed.