Robert polson – Under the Douglas Firs

Robert Polson est un groupe de rock présent sur la scène Nancéenne depuis plusieurs années. Après plusieurs formation, le groupe a semble-t’il enfin trouvé son trio définitif. Une fille et deux garçons, trois possibilités pour faire du rock, « Under the The Douglas firs » est leur premier album.

Loin des chichis électroniques et autre MAO parasite, Robert Polson est un groupe à l’ancienne. Maitrisant les rouages de la musique a succès des 70’s aux 90’s, «  Under the douglas Firs » c’est 7 titres (dont 2 de plus de 6 minutes), ou se mêle dans une cacophonie complétement maitrisée naïveté mods, nihilisme grunge, efficacité stoner et envolé psychée.

Dans l’ensemble très proche de rock californien on pense à Grand Funk Railroad dont le groupe ne cache pas l’influence ou encore les actuels canadiens de Black Mountain. On apprécie les différents axes que prennent certains titres démontrant une réelle maitrise dans l’art et la manière de tripoter batterie, basse et guitare.

Un album fluide, varié et efficace de bout en bout et dont le chant interprété par l’ensemble du groupe, ce qui mérite d’être souligné, apporte un agréable coté de renouveau.

Dans les 70’s on aurait appelé ça du Hard rock, aujourd’hui on appelle ça du rock. Robet Polson ne révolutionnera pas la musique mais, à l’image de son homonyme stéroïdé du roman fight club, devrait en calmer plus d’un. Les amateurs du genre apprécieront.

O.

Electrophone Blog