Chronique : Metronomy – The english Riviera

Metronomy – The English Riviera – Because (Sortie 11 Avril 2011)

Alors que l’unanime « Nights Out » résonne encore aux quatres coins de la planète,  c’est en quatuor que Joseph Mount et sa bande reviennent sur le devant de la scène internationale avec le trés réussi « The English Riviera« .
Accompagné de la batteuse Ana Prior et du bassiste Gbenga Adelekan, la musique de Métronomy, sans cesse en renouvellement, se transforme cette fois ci en une pop subtile et efficace tout en conservant ce côté nonchalant et crépusculaire si cher à l’univers des anlgos saxons. On apprécie avant tout l’apport des deux nouveaux membres permettant au son du groupe de prendre une nouvelle dimension en s’autorisant de jolies envolées pop (Trouble, Some Written) , electro (love underlined) voire disco (The Bay) balayant d’un revers de la main les productions parfois trop confinées qu’on pouvait regretter sur les précédents albums.
Tout en conservant un coté dancefloor, le sonwritting efficace et accrocheur du groupe (Everything goes my way, Loving Arm) associé à une vraie production studio devrait une bonne fois pour toute propulser Joseph Mount au rang des producteurs qui compte. Cependant, que les puristes du son Metronomy se rassurent ils y trouveront assurément leur compte avec quelques productions électro-synthétique dans la veine des meilleures sorties du groupe (Corinne, She wants).
Avec un album complet et audacieux, Joseph Mount place « The English Riviera » comme la bande son d’un été pop à déguster face à la mer le visage frappé par les embruns d’une riviéra quelconque… 
Electrophone Blog