Chronique : Hanni EL Kathib – Will the guns come out

Hanni El Khatib – Will the guns come out – Because 
(sorti 26 Septembre 2011)

« These songs were written for anyone who’s ever been shot or hit by a train » voilà ce qu’on peut lire sur la page web d’Hanni El Kathib. 

Skateur doué et tatoué, cheveux gominés, lunettes sombres, né d’une mère philippine et d’un père palestinien, et si ce mélange culturel pouvait redorer le blason d’un rock garage trop souvent galvaudé? 

Il suffit d’un coup d’œil sur la pochette de « Will the guns come out » pour comprendre que la musique d’El Kathib est là pour faire mal. 

C’est les lèvres en sang qu’on imagine l’artiste crachant ses textes sur une musique accidentée, martelée à coup de riffs de guitare puant l’huile de moteur encore brûlante d’une Ford  sur le flanc, tout en ayant l’air d’aimer ça. (Build.destroy.rebuild, F—k, You win)

Guitares cradingues, batterie couillue certes mais pas que, puisque Hanni n’hésite pas un seul instant pour glisser vers le folk (Garbage city), le  bluesy limite « Black Keys » (You rascal you)  ou le rock’n’roll cher à « Buddy Holly » (Dead Wrong). 

Mélangeant les genres en gardant une certaine élégance (sans doute dûe à son vrai métier de directeur créatif pour la marque de skateboard HUF), El Khatib signe un premier album vrai, direct et sans fioriture.

Rock Garage is back et putain ça fait du bien !
Electrophone Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.