Entreprise : Année 1 (Une compilation)

a2103071736_10Alors que 2012 nous l’avait laissé sous-entendre, 2013 signe le grand retour de la pop made in France sur le devant du paysage musical hexagonale. C’est aussi cette année qu’a choisi le label Entreprise pour sortir de l’ombre.

Misant sur le choix du 100% Français, Entreprise (ou la division francophone de la maison de disque 3rd) renoue avec l’âge d’or de la musique française. Année 1 est leur première compilation.

Dans l’organigramme, on y trouve « the Next big thing » Moodoïd ou encore le très sucré Fréderic Lafayette. On adore la fraicheur de Superets, la surf pop nonchalante de Juniore et la profondeur d’artistes tels que Jérôme Echenoz ou Blind Digital Citizen. L’âme des grands n’est pas loin et on pense naturellement à Polnareff, Christophe, Daho ou encore Sébastien Tellier.

Musicalement ça file dans tous les sens (French touch, italo disco, pop, new wave…) mais toujours avec une réelle maitrise dans l’art et la manière de l’arrangement le tout guidé par l’amour, thème récurrent des 10 titres qui composent la compilation, qu’il soit platonique, érotique ou encore brulant à faire rougir le grand Serge.

Alors que le monde économique est en plein chaos, Entreprise semble ne pas connaitre la crise.
Année 1 est plus que réussi et on en regretterait presque que ce dernier ne bénéficie pas d’un support physique.

Risquons le délit d’initié, Entreprise, achetez-en maintenant, demain le prix de l’action aura triplée !

Ecouter la compilation.

O.

Electrophone Blog