Children Of Alice :: S/T

L’ex-Broadcast James Cargill revient avec Children Of Alice, un projet digne des meilleurs trips hallucinés et où les fantômes de Lewis Caroll et Trish Keenan ne sont jamais très loin.

Voici un album que l’on n’est pas prêt d’entendre à la radio. D’une part parce que les morceaux sont très longs (quatre titres en tout, allant de cinq à presque vingt minutes) et, d’autre part, parce que c’est de la non-musique destinée à un voyage auditif.
La musique de Children Of Alice (projet de deux ex-Broadcast, James Cargill et Roj Stevens accompagné de Julian House (co-fondateur de Ghost Box Records)), est faite de collages et  de bruitages sonores mêlés à du field recordings. Le résultat se rapproche d’une forme de psychédélisme exotique ou d’ambient extatique.
Aventureux et curieux, James Cargill tente avec ce projet de partir à la recherche de la regrettée Trish Keenan en revisitant à sa manière les atmosphères féeriques de Lewis Carroll (d’où le nom du groupe Children Of Alice), écrivain que la chanteuse de Broadcast vénérait. Hommage plus que réussi puisque nous pensons plus d’une fois à l’anglaise et essayons d’imaginer ce qu’elle aurait pu chanter sur ces contes sonores. Des paysages qui nous donnent l’impression d’être dans la peau de Claude Lévi-Strauss parti en expédition découvrir de nouveaux tropiques.
C’est un nouveau pays fait de merveilles sonores qui s’offre à nous, même si, à l’écoute de ce premier album on pense indéniablement à An Electric Storm de White Noise ou encore aux travaux de Delia Derbyshire alias la sculptrice de son. Sculpter le son, c’est bien ce que fait le trio tout au long de cet album. Selon Auguste Rodin Quand un bon sculpteur modèle des corps humains, il ne représente pas seulement la musculature, mais aussi la vie qui les réchauffe.” Pour le coup, Children Of Alice redonne vie à Trish Keenan le temps d’un album époustouflant et nous réchauffe par la même occasion.

Damien

Tu trouveras la musique de Children Of Alice uniquement ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.