Chapelier Fou – Deltas

chapelier fou deltas chroniqueEn sciences et en mathématiques, la lettre Δ est utilisée pour décrire des changements. Écrit ici dans sa forme latine et dans sa fonction plurielle, le titre Deltas annonce d’emblée une nouvelle mutation musicale de Chapelier Fou. Depuis son arrivée en 2009 sur l’excellent label Nancéien Ici D’ailleurs, le messin a fait du chemin. Après quatre EP, deux albums, plusieurs mises en musique de films et des concerts à travers le monde, l’artiste a acquis une certaine maturité et ne l’a  pas tout à fait rendue Invisible dans le paysage musical. C’est à la mesure de chaque sortie de disque du messin que l’on peut constater son avancée artistique. Peut-être encore plus avec ce nouvel album au titre révélateur.

La musique reste sur les mêmes fondements depuis le début. Musique minimaliste, electro, hip-hop instrumental et musiques du monde. Mais  Deltas est, pour Louis Warynski (nom dans le civil pour Chapelier Fou), prétexte à élargir le panel des sensations de son auditoire. On ne sait jamais trop où il veut nous emmener. Chapelier Fou ne se refuse rien et ne s’enferme dans une aucune catégorie. Il laisse ouverte la porte à de multiples routes et explorations. Sa musique est sans balise, sans frontière. Elle est surtout unique grâce à des sources d’inspirations vierges ou tout du moins difficiles à définir. Seul Yann Tiersen (autre artiste qui a sorti ses premiers albums chez Ici D’Ailleurs) pourrait lui ressembler dans un tout autre genre. Tous les morceaux sont portés par des belles mélodies poussant l’auditeur à la plus fertile introspection.  Même si l’on retrouve une nouvelle collaboration avec Gerald Kurdian (This Is The Hello Monster !) le temps d’un titre chanté, la musique de Chapelier Fou n’a pas besoin de paroles pour nous conter les plus belles histoires et nous proposer des films sonores. Cela, Chapelier l’a bien compris puisqu’il conclut de la plus belle des façons son album avec le morceau Carlotta Valdès, personnage fictif de Sueurs Froides d’Hitchcock. Du maître du suspens au maître des émotions, il n’y a qu’un pas qui sépare les deux artistes. Un pas que l’on effectue poétiquement en compagnie de Chapelier Fou.

Damien

Son

1 comment for “Chapelier Fou – Deltas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.