Beat Mark / The Proper Ornaments :: Split 7″

Beat Mark / The Proper Ornaments

Split single ou un groupe différent par face du 45t. Bonne idée du label franciliens Croque Macadam que d’inviter les Londoniens de Proper Ornaments, responsable d’un des meilleurs albums en 2014 à savoir Wooden Head ainsi que les Beat Mark venant de Paris et composés d’ex Adam Kesher et Yussuf Jerusalem.
Et l’on repart pour un tour de pop aérienne et plombée à la fois. Les Proper Ornaments nous livrent un titre mid-tempo dont ils ont le secret. Les voix en chœurs amènent une profondeur que les guitares cristallines remplies d’échos chérissent. Soutenue bien évidemment par un rythme qui doit plus à Moe Tucker, la légendaire batteuse du Velvet qu’a John Bonham des Led Zep. Mais à la différence de leurs confrères des Ultimate Painting ou Crystal Stilts, nulle trace chez eux d’influences trop révérencieuses. Les PO sont des orfèvres de la pop solaire, avec ce truc en plus qui les différencie de la scène américaine indé : ils ont dû écouter un peu plus souvent Joy Division, même si ça ne s’entend pas.
En face B, c’est l’inverse. Les cinq musiciens de Beat Mark ressortent leurs anoraks et disques des Pastels. Julien Perez, ancien chanteur des Adam Kesher (et auteur d’un premier album composé en français Saltos), ainsi que Karin Schlageter, se partagent le chant et nous replongent dans l’adolescence en s’appliquant à restituer le plus fidèlement les critères de la Twee pop : Guitares gentillettes sur chants innocents, le tout soutenu par une rythmique entraînante. Mais pas que. Le titre évolue doucement vers une noisy pop impressionnante de finesse, notamment dans l’utilisation des effets, nous embarquant dans une atmosphère croisée chez les anglaises de Lush. Brillants et appliqués les Beat Mark font preuves d’un beau savoir-faire tout en gardant leur candeur. Le plus longtemps possible.

Mathieu