Baby Guru – Marginalia

Baby Guru ArtworkAmateur de musique voici venu le temps pour toi de se tourner vers d’autre rivage. Exit l’Angleterre ou la Belgique qui n’ont plus rien à prouver, un autre pays européen semble aujourd’hui émerger de groupe tous plus intéressant les uns que les autres : La Grèce.

Mis en lumière par le label Inner Ear Records, Baby Guru nous vient d’Athène.  Après « Pieces » sorti en 2013, le trio, semble-t-il toujours aussi prolifique, revient cette année avec « Marginalia« .

Troisième album, onze titres oscillant entre krautrock, psychédélisme et une multitude de références bien souvent inclassables. Jouissant d’une véritable diversité musicale quelquefois déboussolante, Marginalia regorge de bonnes idées et donne à la musique de Baby Guru une originalité qui à elle seule justifie l’intérêt qu’on est en droit de leur porter.

John Dwyer (Thee Oh Sees) les présente comme le chainon manquant entre The Doors et Suicide, excuse-moi John mais j’ajouterais également les Beatles époque Sgt Peppers (We need some space ), Tame impala (Marginalia) ou encore ABBA (Baby you’re so weird).

Issu d’un pays dont la principale actualité se situe autour d’une situation économique désastreuse, Baby Guru prouve une fois de plus que c’est dans la difficulté que la création est la meilleure.

Greek 10 points !

Site

O.

Son

1 comment for “Baby Guru – Marginalia

Comments are closed.