A victim of Society – Distractions

A  victim of societyTerrain ô combien fertile ces derniers temps, la Grèce (encore elle) semble accoucher  chaque mois de nouveau rock band tous plus intéressant les uns que les autres. Après les énergiques Callas et les surprenants Baby Guru c’est au tour des très noise « A victim of society » de sortir de l’ombre avec « Distractions » leur premier album.

Duo d’athéniens composé de Vagelis Makris et Fotis Ntouskas, « A Victim of society » propose une musique construite  sur un terrain de ruines où tout espoir de renaissance semblent définitivement  banni. Un Psyché rock Lo Fi oppressant qui file droit au but à coup de guitares larsen, de distorsion vocale et de rythmique récurrente. Ça rappelle Black Angels en plus sombre, Dissapears en plus froid, ça s’écoute fort et ça prend un malin plaisir à jouer avec vos nerfs.

Sorti chez Inner Ear Records, « Distractions » est un album de huit titres sombres, noise et légèrement névrosés. A coup sur les amateurs du genre apprécieront, quand aux autres il serait temps de s’y mettre.

Facebook.

O.

Son